DATABIT.ME
DATABIT.ME
DATABIT.ME
DATABIT.ME
DATABIT.ME
DATABIT.ME

databit You le 04/10/2019 13:10

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 2019

Databit.me s'affirme comme un lieu d'interrogations et de recherches.

Depuis plusieurs années, les réseaux nous apportent joies, bonheurs, découvertes et déconvenues.

En 2019, la violence ne se cache plus. Aussi nous aimerions vous convier à une édition sous le signe de la main qui pend, mieux, de l’œil qui pleure. Il semble que ces phénomènes violents soient dans l'ADN de notre système.

Une fois posée cette affirmation on avance que peu. On se sent étrangement léger.

https://paris-luttes.info/le-capitalisme-porte-en-lui-la-7391

Un mensonge serait il constamment distillé, Paix sur la terre libérale.

À une époque où l'Internet fonctionnait avec des pigeons, un homme avait lancé :

"Toujours votre société violente et chaotique, même quand elle veut la paix, même quand elle est à l’état d’apparent repos, porte en elle la guerre, comme la nuée dormante porte l’orage. Messieurs, il n’y a qu’un moyen d’abolir enfin la guerre entre les peuples, c’est d’abolir la guerre entre les individus, c’est d’abolir la guerre économique, le désordre de la société présente, c’est de substituer à la lutte universelle pour la vie, qui aboutit à la lutte universelle sur les champs de bataille, un régime de concorde sociale et d’unité."

http://www.jaures.eu/ressources/de_jaures/le-capitalisme-porte-en-lui-la-guerre-1895/

Jean Jaurès se serait-il lâché dans un retour vers notre futur... Non, nous en sommes toujours au même point. Seulement les réseaux accélèrent les flux, du coup il y a une hyper-présence de la VIOLENCE...

Bref…

********************************

Nous ne pouvons pas faire un panorama exhaustif de ce que donnera l'édition #9 de databit.me...

Non seulement notre événement fabrique sur place, in situ (_Arles_&_St Gilles_) une partie des contenus, par conséquent nous aurons des surprises.


 

ARTISTES ET PROGRAMME PLUS EN DÉTAILS

databit You le 26/09/2019 10:55

DATABIT ME _ 10ème édition _ du 7 au 9 Novembre 2019

databit You le 26/09/2019 10:37

Pas de violence dans le virtuel...la bonne blague


Le harcélement en ligne on en parle de plus en plus. On voit des spots. On voit EnjoyPhoenix. On voit Marion Seclin, championne de France de Cyberharcélement. La ligue du lol. Il peut concerner les personnes exposées sur les réseaux ou bien Jean-Michel Basique. Il peut prendre plusieurs formes et il est très compliqué à combattre.

Le harcélement scolaire, par exemple, ne vient pas de naitre. Mais avec l'apparation de nouveaux outils numériques, le harcélement ne se limite plus à l'école. Même chez soi, les autres s'invitent. Pour vous humilier. Pour ne pas oublier qu'ils seront encore là au collège demain.
En 2015, l'application Gossip avait fait polémique. Inspiré de la série gossip girl, il s'agissait de mettre en ligne de maniére anomnyme des rumeurs sur qui on veut... Ca fait froid dans le dos non ? Heureusement, l'application a vite été interdite pour des raisons évidentes !
Quand on sait jusqu'où peut aller ce genre de jeu malsaint, les initiatives pleuvent pour essayer de sauver les jeunes. Mais ce n'est pas gagner. Depuis 3 ans, Netflix produit une série autour du harcélement scolaire 13 reasons why. Beaucoup de spectateurs ont été émus par les violences auxquelles sont confrontés les personnages. Pourtant, lors de la diffusion de la saison 3... Avanlache de haine envers une actrice. On aime pas son personnage = on l'aime pas. Dégage. Et voilà, l'actrice obligée de fermer son compte instagram... Le chemin sera long pour faire d'internet un espace safe.

Les outils numériques ne sont pas les alliés des femmes battues, non plus.
"T'es où ?" "Avec qui ?" "Rentre à la maison !" "Pourquoi tu réponds pas ?" "Je vais te tuer."
En plus des messages et appels oppressants et menaçants, votre moitié adoré pourrait dans un excés de confiance, cacher un logiciel espion dans votre téléphone. Ainsi, elle aurait accès à tout se qui se passe sur votre téléphone. Sms. Géolocalisation. Photos. Détection du changement de carte SIM. Bref. L'intime n'est plus sur votre smartphone. Jamais libre.
Mais pour d'autres femmes, les réseaux sociaux les ont libéré. Pour certaines mal accueillies dans les commissariats, rendre leur histoire publique sur twitter a permis l'arrestation de leur conjoint ou ex-conjoint. 5 plaintes = rien. Un tweet = une garde à vue.

Vous n'avez sûrement pas pu passer à côté de l'ouragan de la ligue du lol ? Ce groupe de jeunes gens, de gauche, se présentant comme progressistes et qui dans l'ombre de l'anonymat insultaient en raid des femmes, des homosexuels ou des personnes racisées. Bravo les mecs !

Le harcélement au travail n'est pas non plus excempt de cyberharcélement. Qu'épprouverez-vous si vos collègues de travail vous incluez dans une chaine de partage de contenues sexistes, racistes, homophobes etc... Bien sûr, si vous faites partis des personnes pensant "ça vaaaaa, on peut plus rigoler", vous avez des chances de vous fendre la poire. Mais pour les personnes concernées ou simplement une personne qui pense qu'on ne peut pas rire de tout, c'est un problème. Vous pouvez trouver ce témoignage ici.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

 

stag iaire le 21/06/2019 16:53

Des stagiaires pour Databit.me (On les a exploité !)

Du 3 au 21 Juin, deux étudiants de l’IUT d’Arles ont rejoint l’aventure TNTB pour leur stage.

 

Durant ces 3 semaines nous leur avons assigné plusieurs tâches à réaliser dans l’audiovisuel en leur laissant une grande liberté artistique, notamment pour réaliser de la communication autour de notre future édition du festival Databit.me.

Des affiches aux logos en passant par les vidéos trailer, les étudiants ont eu de quoi faire.

Pour la 10eme edition de Databit.me avec comme thème la violence sur les réseaux sociaux, ils ont pu construire des projets en traitant de sujets actuels dans l’esprit de Databit.me.

Vous verrez au fur et à mesure leurs créations apparaître sur nos sites databit.me, tntb.net notre page Facebook, Youtube et Twitter !

Mais déjà un petit aperçu :

databit You le 20/03/2019 09:33

2019 = 10ème édition de DATABIT.ME

\\ Un Point sur databit.me  //
 
GIF89a˙è˜ˇÈ´J˛¸ˆÈȿ̪oÈ√CÔ‘|Ú‹î¸ı͘‚¡ÚŸéÚÒ¡‡Æ‚®·¶ÕÕn˝˘ÔÙ·¶˙ÌŸ˙
  Dans nos têtes des tonnes de questions: Databit.Me #9 comment ON VA faire ?
10 ans déjà, alors tu vas voir ta G*****.... Chaque année on vous fait le coup, mais chaque année, ça s'en va et ça revient. Quelle est notre place ? Festival numérique /////////////////////en même temps objet politique.\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\ Lieu de discussions et de mélanges. Véritable OVNI. Nous ne savons pas comment nous DÉFINIR. Octobre Numérique c'est nous, ou c'est pas nous ? /─__̲̲̅ ̲___̲̅_Vitrine ou bug décomplexé ? _̲̲̅ ̲_̲̲̅ ̲_
  A la fois lieu de production, de diffusion et de réflexions, notre identité est diffuse. Nous ne savons plus OÙ donner de la tête.

POUR 2019 ON VA FLIRTER avec la bande de L'odyssette, Voies OFF, Streetdispatch & pourquoi pas vous...
C'EST EN ROUTE.
Nous pensons prendre une thématique bien fédératrice,
quelque-chose de neutre, voir complaisant :
û““±X„‚{Û’ßÍÍùΩΩ8µ≈9˛¸¯ÕÃÊ¿,˝¯Ï•
 
BHIØÀúÅ¡ÖOêHXvEøh»|ôàB¬W˚áˇbiKÍ/ѯ*‹
  LA VIOLENCE____en vrac___Ligue du LOL-----SPEEDTRADING-----CENSURE---Langue de pierre à ce stade, le bois est un tantinet trop soft___et puis ça se construit sur une impulsion donnée par une lecture d'Édouard Louis
Nous allons partir à la conquête de la tour du MORDOR euh pardon d'Arles...La TOUR...
A l'heure où des journalistes dits progressistes se retrouvent dans un scandale tel que celui de Ligue_du_LOL, où harceler en ligne en meute devient un jeu, nous sommes tous concernés par la violence en ligne. Réseau sociaux de la haine ? Anonyme/pas coupable, anonyme/pas2crime. Internet outil de manipulation =/= émancipation. Le monde néo-libéral va dans le mur, toujours plus individualiste, sans respect pour les faibles, sans égard pour la planète. Pourtant Internet est porteur d'espoirs, jamais autant de Rassemblements, n'ont vu le jour grâce aux réseaux.




‰&UacDDOS...ute;£u_&x€h∏‡Ü ∆õøá8˚¯·ÜXT_̲̅_─ _̲̅_ ___̲̲̅ ̲___̲̅_─ _̲̅ ___̲̲̅ ̲___̲̅_─ _̲̅_─ _̅_─ _̲̅_ ___̲̲̅ ̲___̲̅_─ _̲̅ _̲̅_ ___̲̲̅ ̲___̲̅_─ _̲̅ ___̲̲̅ ̲___̲̅_─ _̲̅_─ _̲̅_ ___̲̲̅

̲__̲̅_─ _ ̲̅_ ___̲̲̅ ̲_̅_─ _̲̅_─ _̲̅_ ___̲̲̅ ̲___̲̅_─ _̲̅ ___̲̲̅ ̲___̲̅_─ _̲̅_̲̅_─ _̲̅ ___̲̲̅ ̲___̲̅_─ _̲̅_─ _̲̅_ ___̲̲̅ ̲___̲̅_─ _̲̅ ___̲̲̅ ̲___̲̅_─ ∏ñ>Ô'º«
 
(^_^) (●⌒∇⌒●) (/^▽^)/ (⌒▽⌒)☆ ヽ(^Д^)ノ ⊂((・▽・))⊃ (ノ´∀`*)ノ \(^_^)/ (-o⌒) ー( ̄~ ̄)ξ -

databit You le 28/10/2018 10:01

14 / 15 / 16 / 17 NOV 2018 _ BILLETS EN VENTE

 ICI 

 

databit Me le 20/10/2018 20:21

Voilà ce qu'on a dire maintenant....

Faire une édition de databit.me, c'est comme attaquer un grand sommet de l’Himalaya.
C'est une expédition avec des aléas, des petits bonheur dans les préparatifs.
On parle beaucoup.
Cette année, une discussion avec Eric Lacombe nous a éclairés dans notre tunnel.
je servais ma complainte sur les difficultés et d'un trait, il a tracé une définition de ce que nous étions.
databit.me doit composer avec un environnement  où les maîtres mots sont : contrôler et prévoir.
Ces deux verbes contiennent l'essence même de notre époque.
Ce qui n'est pas évalué, quantifié, est moins, moins bien, moins pertinent, moins ceci, moins cela, bref inutile.
Il faut faire du chiffre, de la courbe qui monte, qui monte, comme la bébête.
Puis, Monsieur Lacombe a simplement posé des mots sur ce qu'il avait vu du fonctionnement de databit.me.
Il a dit : "vous êtes là pour ressentir et ajuster".
Simplement....
L'espace des territoires s'uniformise.
Tout se ressemble, tout est interchangeable et tout devient standard.
Des rond-points, des CC en tôle avec des néons, des chaînes de magasins similaires
du flat design, des likes, des coeurs, des heures qui défilent.
Le temps est court comme notre réflexion.
Nos imaginaires en réseaux sont assez flippants.
Quel ennui !
DATABIT.me aimerait proposer autre chose, ne pas se laisser bercer.
Nous n'en pouvons plus de l’Hyper-normalisation des marchés .
Nous avons mieux à faire de nos humanités que d'être sous contrôle du fric.
Soyons réalistes, demandons à changer le monde.


Faisons autrement !
Merci....